Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Informations sur les champs magnétiques pulsés thérapeutiques

Publié le par deckard


 

Une approche de l'Anti-Douleur par Champs Magnétiques Pulsés Centre Hospitalier de Soisson

La médecine du 21ème siècle sera électromagnétique 

Action des CEMP sur la Cellule  

Diabète : un traitement italien évite les amputations.

Augmenter les performances du cerveau grâce à la stimulation magnétique 

Les stimulations magnétiques transcrâniennes: un traitement efficace de la dépression 

La stimulation magnétique transcrânienne est une technique parfaitement fiable qui donne d'excellents résultats

Stimulation Magnétique Transcrânienne répétée, Publications (revues avec comité de lecture)

Stimuler le cerveau grâce à de rapides impulsions magnétiques est sans danger et pourrait aider à combattre la dépression.

Thèses médicales France

AETMIS Gouvernement du Québec

Traitement de la pseudarthrose commission d’évaluation des produits et prestations de santé

(HAS) Haute Autorité de santé.

Commission d'évaluation des produits et prestations 

Stimulation transcranienne magnétique répétitive pour le traitement des désordres dépressifs majeurs - Technologie et applications -ETSAD - L'évaluation des Technologies de Santé.

Service de Médecine Physique et de Réadaptation Hôpitaux Universitaires de Strasbourg.

Intérêt médico-économique des champs électromagnétiques pulsés et de la cure thermale dans la cervicalgie chronique. Essai clinique randomisé présenté au 18è congrès français de rhumatologie

Un dispositif mis au point en Israël émet des ondes électromagnétiques dans le cerveau des patients pour les aider à arrêter de fumer

Efficacité de la stimulation magnétique transcrânienne sur les douleurs chroniques démontrée par l'institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) 

La stimulation magnétique transcrânienne en plein essor 

Efficacité des champs électromagnétiques pulsés dans la gonarthrose douloureuse.p1

11è Congrès français de rhumatologie . p2

Service de médecine physique et de réadaptation, CHU de Toulouse

Institut de Neurosciences Cognitives de la Méditéranée

Les conseils du médecin.

Traitement et prévention des maladies du sang par influence d'un champ magnétique

L'incontinence urinaire améliorée par des champs électromagnétiques pulsés

Un traitement alternatif pour la dépression

Etudes scientifiques sur les cemp.

La stimulation magnétique transcrânienne pourrait aider les personnes dont la mémoire connaît des ratés à la suite d'un traumatisme

La rTMS s’est avérée efficace dans le traitement de patients souffrant de dépression majeure, de trouble bipolaire en phase dépressive et d’hallucinations auditives

Le magnétisme contre les dommages des attaques cérébrales.

La stimulation magnétique transcrânienne (SMT) pourrait faciliter la réadaptation après un AVC.

La stimulation magnétique transcrânienne répétitive (SMTR) comme alternative thérapeutique dans le traitement de la dépression majeure.

Emission TV diffusée sur ARTE

NASA :  4 années d'études sur l'éfficacité des champs électro-magnétiques pulsés pour stimuler la croissance et la réparation des tissus. 

 

 

 

Publié dans infocemp

Partager cet article

Repost 0

champs électro-magnétiques pulsés études scientifiques

Publié le par deckard

fonds documentaire de l'INIST/CNRS. 

 
 
 

Publié dans infocemp

Partager cet article

Repost 0

Etudes médicales sur les champs magnétiques pulsés, la stimulation magnétique transcranienne, la magnétothérapie pulsée

Publié le par deckard

 

 

pubmed.gif                                                                              

Pub Med est la base mondiale des références médicales. Liste non exhaustive  

Traduction

2016 - Pulsed Electro Magnetic Fields for Postsurgical Pain Management in Women Undergoing Caesarian Section, a Double-blind Randomized Placebo-controlled Trial.

2016- Pulsed electromagnetic fields stimulate osteogenic differentiation and maturation of osteoblasts by upregulating the expression of BMPRII localized at the base of primary cilium

2015- Effects of PEMF on patients with osteoarthritis: Results of a prospective, placebo-controlled, double-blind study.

2015 - Pulsed electromagnetic fields in knee osteoarthritis: a double blind, placebo-controlled, randomized clinical trial.

2015- Application of pulsed electromagnetic fields after microfractures to the knee: a mid-term study.

2015 - Pulsed Electromagnetic Fields Reduce Postoperative Interleukin-1β, Pain, and Inflammation: A Double-Blind, Placebo-Controlled Study in TRAM Flap Breast Reconstruction Patients.

2015 - Effectiveness of an Innovative Pulsed Electromagnetic Fields Stimulation in Healing of Untreatable Skin Ulcers in the Frail Elderly: Two Case Reports.

2015 - Treatment of bone marrow edema of the talus with pulsed electromagnetic fields outcomes in six patients.

2015 - Pulsed electromagnetic fields for postoperative pain: a randomized controlled clinical trial in patients undergoing mandibular third molar extraction.

2015 - Effects of Electromagnetic Field (PEMF) Exposure at Different Frequency and Duration on the Peripheral Nerve Regeneration: in Vitro and in Vivo Study.

2014 - In vivo effect of two different pulsed electromagnetic field frequencies on osteoarthritis.

2014 - The effect of low-frequency pulsed electromagnetic fields on balance ability of patients with post-menopausal osteoporosis

2014 - The case for over-the-counter shortwave therapy: safe and effective devices for pain management.

2013 - Magnetotherapy in hand osteoarthritis: a pilot trial.

2013 - Pulsed electromagnetic field therapy for management of osteoarthritis-related pain, stiffness and physical function: clinical experience in the elderly.

2013 - Pulsed Electromagnetic Fields Increased the Anti-Inflammatory Effect

2013 - Influence of pulsing electromagnetic field therapy on resting blood pressure in aging adults.

2013 - The effects of pulsed and sinusoidal electromagnetic fields on E-cadherin and type IV collagen in gingiva: a histopathological and immunohistochemical study.

2013 - Effects of electromagnetic fields on osteogenesis of human alveolar bone-derived mesenchymal stem cells.

2013 - An evidence-based review of enhanced recovery interventions in knee replacement surgery.

2013 - Fifth metatarsal fractures in the athlete: evidence for management.

2013 - Nonthermal electromagnetic fields: From first messenger to therapeutic applications.

2013 - Functional Tissue Engineering in Articular Cartilage Repair: Is There a Role for Electromagnetic Biophysical Stimulation?

2013 - Pulsed electromagnetic fields on postmenopausal osteoporosis in southwest China: A randomized, active-controlled clinical trial.

2013 - A novel magnetic stimulator increases experimental pain tolerance in healthy volunteers. a double-blind sham-controlled crossover study.

2013 - Early application of pulsed electromagnetic field in the treatment of postoperative delayed union of long-bone fractures: a prospective randomized controlled study.

2013 - Comparison of 2 methods of non-invasive treatment between transcutaneous electrical stimulation and pulsed electromagnetic field stimulation as replacement of invasive manual acupuncture.

2013 - The influence of the low-frequency magnetic fields of different parameters on the secretion of cortisol in men.

2013 - Combined use of transcranial magnetic stimulation and metal electrode implants: a theoretical assessment of safety considerations.

2012 - Conservative treatment of spontaneous osteonecrosis of the knee in the early stage: Pulsed electromagnetic fields therapy.

2012- Comparison of 2 methods of non-invasive treatment between transcutaneous electrical stimulation and pulsed electromagnetic field stimulation as replacement of invasive manual acupuncture.

2012 - Evaluation of the effect of balneotherapy in patients with osteoarthritis of the hands: a randomized controlled single-blind follow-up study.

2012 - Treatment of delayed and nonunited fractures and osteotomies with pulsed electromagnetic field in children and adolescents. 

2012 - Pulsed electromagnetic fields for the treatment of tibial delayed unions and nonunions. A prospective clinical study and review of the literature. 

2012 - I-ONE therapy in patients undergoing total knee arthroplasty: a prospective, randomized and controlled study.

2012 - Non-invasive electromagnetic field therapy produces rapid and substantial pain reduction in early knee osteoarthritis: a randomized double-blind pilot study.

2011 - Stimulation of bone formation and fracture healing with pulsed electromagnetic fields: biologic responses and clinical implications.

2011 - Effects of pulsed electromagnetic fields on benign prostate hyperplasia.

2011 - Clinical effects and brain metabolic correlates in non-invasive cortical neuromodulation for visceral pain.

2010 - Pulsed electromagnetic field stimulates cellular proliferation in human intervertebral disc cells.

2010 - Noninvasive up-regulation of angiopoietin-2 and fibroblast growth factor-2 in bone marrow by pulsed electromagnetic field therapy

2010 - Effects of Pulsed Electromagnetic Fields on Human Osteoblastlike Cells

2010 - Transcranial low voltage pulsed electromagnetic fields in patients with treatment-resistant depression.  

2010 - Improved language performance subsequent to low-frequency rTMS in patients with chronic non-fluent aphasia post-stroke.

2010 - Identifying patients with therapy-resistant depression by using factor analysis.  

 

2010 - Stimulation of osteogenic differentiation in human osteoprogenitor cells by pulsed electromagnetic fields

 
 
2009 - Effectiveness of pulsed electromagnetic field therapy in the management of osteoarthritis of the knee: a meta-analysis of randomized controlled trials.

2009 - Antidepressant efficacy of high-frequency transcranial magnetic stimulation over the left dorsolateral prefrontal cortex in double-blind sham-controlled designs: a meta-analysis.

2009 - Effects of Pulsed Electromagnetic Fields on IL-1beta and Post Operative Pain: A Double-Blind, Placebo-Controlled Pilot Study in Breast Reduction Patients.

2009 - Effects of pulsed electromagnetic stimulation on patients undergoing hip revision prostheses: A randomized prospective double-blind study.

2009 - Pain Threshold Improvement for Chronic Hyperacusis Patients in a Prospective Clinical Study.

2009 - Pulsed electromagnetic stimulation in nonunion of tibial diaphyseal fractures.

2009 - Extremely low frequency electromagnetic field (ELF-EMF) modulate iNOS, eNOS and COX-2 expressions in the human keratinocyte cell line HaCaT: Potential therapeutical effects in wound healing.

2009 - Evidence-based use of pulsed electromagnetic field therapy in clinical plastic surgery.

2009 - Comparative study of the use of electromagnetic fields in patients with pseudoarthrosis of tibia treated by intramedullary nailing.

2009 - Modulation of osteogenesis in human mesenchymal stem cells by specific pulsed electromagnetic field stimulation.

2009 - Can low frequency electromagnetic field help cartilage tissue engineering?

2009 - Effect of pulsed electromagnetic field on the proliferation and differentiation potential of human bone marrow mesenchymal stem cells.

2009 - Treatment of post-stroke dysphagia with repetitive transcranial magnetic stimulation.

2008 - Transcranial magnetic stimulation improves naming in Alzheimer disease patients at different stages of cognitive decline.

2008 - Effects of biophysical stimulation in patients undergoing arthroscopic reconstruction of anterior cruciate ligament: prospective, randomized and double blind study.

2008 -  A randomized controlled trial of the effects of a combination of static and dynamic magnetic fields on carpal tunnel syndrome.

2008 - Electromagnetic Fields : A Novel Prophylaxis for Steroid-induced Osteonecrosis.

2008 - Transcranial magnetic stimulation.

2008 - An Open-Label, Prospective Study of Repetitive Transcranial Magnetic Stimulation (rTMS) in the Long-Term Treatment of Refractory Depression: Reproducibility and Duration of the Antidepressant Effect in Medication-Free Patients.

2008 - The role of electromagnetic stimulation in the management of established non-union of long bone fractures: What is the evidence?


2008- Effects of Low Frequency Repetitive Transcranial Magnetic Stimulation (rTMS) on Gamma Frequency Oscillations and Event-Related Potentials During Processing of Illusory Figures in Autism.
                 
2008 - Transcranial Magnetic Stimulation in the Treatment of Major Depressive Disorder: A Comprehensive Summary of Safety Experience From Acute Exposure, Extended Exposure, and During Reintroduction Treatment.

2008 - Effect of daily repetitive transcranial magnetic stimulation for treatment of tinnitus: comparison of different stimulus frequencies.

2008 - Pulsed electromagnetic fields accelerate normal and diabetic wound healing by increasing endogenous FGF-2 release

2008 - A review of the safety of repetitive transcranial magnetic stimulation as a clinical treatment for depression.

2008 - Repetitive transcranial magnetic stimulation of the unaffected hemisphere in a patient who was forced to use the affected hand.
                                                                                                              
2007- Expanding use of pulsed electromagnetic field therapies.

2007- Pulsed electromagnetic fields (PEMF)-results in EVIDENCE BASED MEDECINE

2007- Effects of unilateral repetitive transcranial magnetic stimulation of the motor cortex on chronic widespread pain in fibromyalgia.

2007- Efficacy and safety of transcranial magnetic stimulation in the acute treatment of major depression: a multisite randomized controlled trial.

2007- Effect of low frequency magnetic fields used in magnetotherapy and magnetostimulation on the rehabilitation results of patients after ischernic stroke.

2007- Has repetitive transcranial magnetic stimulation (rTMS) treatment for depression improved? A systematic review and meta-analysis comparing the recent vs. the earlier rTMS studies.

2007- Repetitive transcranial magnetic stimulation of the motor cortex ameliorates spasticity in multiple sclerosis.

2007- Designed electromagnetic pulsed therapy: Clinical applications.

2007- The effect of pulsed electromagnetic fields on secondary skin wound healing: An experimental study.

2007- Transcranial Magnetic Stimulation for the treatment of tinnitus: Effects on cortical excitability.

2007- Low frequency repetitive transcranial magnetic stimulation over premotor cortex can improve cortical tremor.

2007- Effect of pulsed electromagnetic field stimulation on knee cartilage, subchondral and epyphiseal trabecular bone of aged Dunkin Hartley guinea pigs.

2007- Transcranial magnetic stimulation during resistance training of the tibialis anterior muscle.

2007- Effects of motor cortex rTMS on lower urinary tract dysfunction in multiple sclerosis.

2007-Study on effects of low frequency pulse plus auricular point magnetic therapy on electrogastrogram and clinical therapeutic effect in the patient of functional dyspepsia

2007- Effects of pulsed electromagnetic fields on patients' recovery after arthroscopic surgery: prospective, randomized and double-blind study.

2007- Microtesla extremely low frequency magnetic fields may ameliorate hypertension.

2007- The influence of extremely low frequency magnetic fields on cytoprotection and repair.

2007- Low frequency and low intensity pulsed electromagnetic field exerts its antiinflammatory effect through restoration of plasma membrane calcium ATPase activity.

2007- Pulsed electromagnetic fields rapidly modulate intracellular signaling events in osteoblastic cells: Comparison to parathyroid hormone and insulin.

2007- New advances in the rehabilitation of CNS diseases applying rTMS.

2007- Transcranial Magnetic Stimulation and Muscle Contraction to Enhance Stroke Recovery: A Randomized Proof-of-Principle and Feasibility Investigation.

2007- Pain perception and electromagnetic fields.

2007- Efficacy of slow repetitive transcranial magnetic stimulation in the treatment of resistant auditory hallucinations in schizophrenia: a meta-analysis

2007-Clinical observation on auricular point magnetotherapy for treatment of senile low back pain

2007- Long-lasting effects of high frequency repetitive transcranial magnetic stimulation in major depressed patients.

 
 
 

2006- Repetitive transcranial magnetic stimulation-induced corticomotor excitability and associated motor skill acquisition in chronic stroke.

2006- Comparison of ultrasound and electromagnetic field effects on osteoblast growth.

2006- Magnetic stimulation of the auditory cortex for disabling tinnitus: preliminary results

2006- Placebo-controlled study of rTMS for the treatment of Parkinson's disease.

2006- A randomized, controlled trial of sequential bilateral repetitive transcranial magnetic stimulation for treatment-resistant depression.

2006- Effectiveness of pulsed electromagnetic field therapy in lateral epicondylitis.

2006- A direct demonstration of cortical LTP in humans: A combined TMS/EEG study.

2006- Effects of repetitive transcranial magnetic stimulation on voice and speech in Parkinson's disease.

2006- Slow-frequency rTMS reduces fibromyalgia pain.

2006- Randomized controlled trial of the cognitive side-effects of magnetic seizure therapy

2006- The effect of pulsed electromagnetic fields in the treatment of cervical osteoarthritis: a randomized, double-blind, sham-controlled trial.

2006- Transrectal magnetotherapy of the prostate from Intramag device in prophylaxis of postoperative complications of transurethral resection of prostatic adenoma

2006- Characterization of pulsed magnetic field therapy in a rat model for rheumatoid arthritis.
 

2006- Effect of pulsed electromagnetic fields on maturation of regenerate bone in a rabbit limb lengthening model

2006- Effects of 0.4 T rotating magnetic field exposure on density, strength, calcium and metabolism of rat thigh bones.

2006- Electrical stimulation therapies for spinal fusions: current concepts.

2005- Pulsed electromagnetic stimulation of regenerate bone in lengthening procedures.

2005- Effects of pulsed electromagnetic fields on articular hyaline cartilage: review of experimental and clinical studies.

2005- Longlasting antalgic effects of daily sessions of repetitive transcranial magnetic stimulation in central and peripheral neuropathic pain.

2005- Pulsed electromagnetic field treatments enhance the healing of fibular osteotomies.

2005- Pulsed magnetic-field therapy: a new concept to treat tinnitus?


2005- Effect of the alternative magnetic stimulation on peripheral circulation for regenerative medicine.

2005- Pulsed electromagnetic fields stimulation affects osteoclast formation by modulation of osteoprotegerin, RANK ligand and macrophage colony-stimulating factor.

 

2005- Impulse low-intensity electromagnetic field in the treatment of adolescents with essential arterial hypertension.

 



Traduire
 

Publié dans infocemp

Partager cet article

Repost 0

champs magnétiques pulsés thérapeutiques

Publié le par deckard


2004- Analgesic and behavioral effects of a 100 microT specific pulsed extremely low frequency magnetic field on control and morphine treated CF-1 mice.


2004- Repetitive transcranial magnetic stimulation of the right dorsolateral prefrontal cortex in posttraumatic stress disorder: a double-blind, placebo-controlled study.

2004- Toward an electromagnetic paradigm for biology and medicine.

2004- Efficacy and safety of a musically modulated electromagnetic field (TAMMEF) in patients affected by knee osteoarthritis.


 

 
2003- Morphological evaluation of MRC-5 fibroblasts after stimulation with static magnetic field and pulsating electromagnetic field.

2003- The effect of the pulsatile electromagnetic field in children suffering from bronchial asthma.

2003- Application of variable magnetic fields in medicine-15 years experience.

2003- Use of physical forces in bone healing.

2003- Modification of osteoarthritis by pulsed electromagnetic field--a morphological study.

2003- The use of pulsed electromagnetic fields with complex modulation in the treatment of patients with diabetic polyneuropathy.

2002- Evaluation of electromagnetic fields in the treatment of pain in patients with lumbar radiculopathy or the whiplash syndrome.

2002- Pulsed magnetic field therapy for osteoarthrisis of the knee -a double blind sham- control trial.

2002- Three and six-month outcome following courses of either ECT or rTMS in a population of severely depressed individuals--preliminary report





Publié dans infocemp

Partager cet article

Repost 0

Champs magnétiques pulsés en kinésithérapie

Publié le par deckard

 

 

 Magnétothérapie en kinésithérapie, De nombreux chercheurs publient actuellement sur ce sujet. L’information, élément  indispensable au fonctionnement des sociétés modernes, a été utilisée dès l’apparition du premier être unicellulaire. Cette apparition n’a pu se faire que grâce à la conjonction de conditions adéquates, conséquences de la modification lente de l’environnement géophysique au cours des millénaires. Cet être unicellulaire a dû s’adapter aux variations de cet environnement, la non-adaptation, face à son homéostasie signifiant la non-survie face à l’agression externe.

 

Puis, de façon à mieux vivre, à mieux intégrer les informations, il est devenu pluri-cellulaire afin d’organiser une hiérarchisation que nécessite à son tour un échange d’informations et d’inter-relations, donc une organisation vers un but de survie et de reproduction. Ces « organismes » avaient inventé la bio-cybernétique et le traitement de l’information vitale et bio-informatique.


Les recherches effectuées par le Docteur Constantinescu ont montré l’action que les champs magnétiques pulsés de basse fréquence pouvaient avoir sur les systèmes d’autorégulations de l’organisme vivant en tant que vecteur d’informations binaires.

Lorsque nous sommes passés, il y a huit ans, aux applications pratiques dans le domaine de la rééducation fonctionnelle, le scepticisme a été de rigueur malgré les résultats obtenus. Nous avons alors mis en œuvre différents systèmes de contrôle (vidéo, photo, statokinésimétrie, électroencéphalographie, électromyographie, etc …) permettant d’objectiver les effets de cette thérapie informationnelle sur l’homme dans les domaines de la rhumatologie et de la traumatologie, mais également dans celui des affections classées « irrécupérables », notamment en neuropathologie.

L’association Redebima (Association pour la recherche et le développement de la biologie informatique et de la magnothérapie, régie par la loi de 1901) est destinée à regrouper l’ensemble des kinésithérapeutes et médecins qui désirent continuer la recherche dans ce domaine. Outre un symposium annuel, ils disposent de deux centres de recherches, de diagnostics, traitement et formation, un à Roubaix et l’autre à Paris avec banque de données informatique et liaison directe des cabinets par ordinateurs. Redebima assure également, sous forme de séminaires, la formation théorique et pratique des thérapeutes à raison de cinq sessions annuelles. Cette formation est indispensable pour la bonne compréhension de ce nouveau système de rééducation fonctionnelle.

MATÉRIEL ET MÉTHODE

Nous utilisons en pratique courante les champs magnétiques pulsés à basse fréquence (à ne pas confondre avec les ondes électromagnétiques type ondes courtes pulsées) tant pour leur action locale que pour leur utilisation rééquilibrante au niveau de la posture et de la répartition du tonus musculaire dans la globalité du corps humain. Les champs magnétiques utilisés sont spécifiques et émis par un générateur, le magno…, délivrant des signaux respectant les fréquences oscillatoires biologiques de 12 à 460 pulsations/seconde et de 6 à 60 Gauss. Ils sont non homogènes et de forme toroïdale.

Deux types d’actions sont à considérer : la première au niveau des centres intégrateurs de l’information (substance réticulée, bulbe, etc …) par application sur la nuque et le vertex d’une fréquence de 12 pulsations/seconde à 6 Gauss en décubitus dorsal. Il est obtenu après 10 à 15 minutes un état de relaxation psychotonique par battement de fréquence (la fréquence alpha peut osciller entre 8 et 14 P/S). Les observations relevées et contrôlées notamment par les travaux effectués dans le cadre du CNRS ont montré une action tout à fait intéressante au niveau de la spasticité musculaire par hyperactivité gamma, ainsi que sur la régulation du tonus postural de l’ensemble du corps.
La seconde action consiste à agir au niveau de la coordination des chaînes musculaires et des systèmes agonistes-antagonistes par l’intermédiaire des propriocepteurs (fuseau neuro musculaire, Golgi, Ruffini, etc …). Le signal émis est binaire de même que le signal nerveux (dépolarisation-repolarisation). Suivant les fréquences utilisées, il est possible de réactiver les systèmes proprioceptifs générateurs d’information (système Feed-back) et donc d’agir sur la cybernétique de la posture et du mouvement. Mais avant tout traitement, et quelle que soit la pathologie du sujet, un examen global approfondi s’impose. De là va découler la démarche thérapeutique que sera toujours orientée vers la recherche d’une amélioration de la qualité de la génération de l’information à l’intérieur du corps.

APPLICATIONS THÉRAPEUTIQUES

I. ACTION AU NIVEAU DU SYSTÈME NERVEUX CENTRAL

Le système nerveux central assura la gestion informatique de l’ensemble des informations circulant à l’intérieur du corps. Des perturbations peuvent se produire au niveau de l’intégration de ces informations. On applique donc un signal de fréquence 12 à 6 Gauss au niveau du cerveau (relaxation psychotonique) pendant 10 à 15 minutes (onde a) ce qui en plus apporte au patient (stressé par sa pathologie) un état de calme et de détente.

II. ACTION GLOBALE DYNAMIQUE

Selon la procédure dite du « schéma de traitement de base », nous passons ensuite en revue l’ensemble des fonctions musculaires et articulaires du corps afin de rééquilibrer le tonus des différentes chaînes musculaires,d’améliorer leurs inter-relations et de récupérer le plus d’amplitudes possibles, éliminant ainsi les compensations mises en place par l’organisme pour lutter soit contre une algie soit contre un déséquilibre.

III. ACTION LOCALE

Si nécessaire, nous approfondissons l’action au niveau d’une algie résiduelle, généralement conséquence de perturbations inter-relationnelles neuro-musculaires, par application d’une fréquence anti-inflammatoire de 100 P/S 60 Gauss ou cicatrisante 12 P/S 60 Gauss. Si l’algie a pour origine un dysfonctionnement proprioceptif, il faudra agir à ce niveau en sollicitant les différents propriocepteurs incriminés, en mouvement sous l’action de fréquence 460 P/S 60 Gauss ou 12 P/S 60 Gauss (spastiques).

IV. ACTION EN CICATRISATION

La mal-cicatrisation ou la non-cicatrisation des tissus est une excellente indication de l’utilisation de la magnothérapie. Les temps de récupération sont très nettement améliorés. Le traitement consiste en une relaxation psycho-tonique, puis localement 100 P/S 60 Gauss 15 minutes, 12 P/S 60 Gauss 30 minutes, et selon les cas, application sur le foie 12 P/S 30 Gauss 10 minutes et 460 P/S 60 Gauss 15 minutes.

V. ACTION EN TRAUMATOLOGIE

Accélération des cicatrisations tissulaires et récupération rapide des amplitudes du mouvement par action équilibrante au niveau des chaînes musculaires.

VI. ACTION EN RHUMATOLOGIE

Contrairement aux idées reçues, la rhumatologie de posture est une des conséquences d’un dysfonctionnement informationnel de la cybernétique neuro-musculaire dont l’origine se situe souvent au niveau d’un déséquilibre central de cause traumatique (souvent associé à un statokinésigramme perturbé).
Nous devons donc traiter le corps entier comme exposé précédemment et ne pas perdre de vue la notion de douleur – alarme -.

VII. ACTION EN NEUROPATHOLOGIE

Voie royale de magnothérapie, la neuropathologie répond tout à fait à la notion de traitement de l’information, puisque l’ensemble de ces pathologies représente une atteinte à l’intégrité de la fonction informationnelle. Certaines affections réputées irrécupérables (SEP, myélites, hémi ou paraplégies, parkinson,etc …) ont pu être améliorées dans des proportions notables et parfois spectaculaires avec contrôles et enregistrement à l’appui. Il est bien évident qu’il faut posséder une technique très sûre pour s’attaquer à ce genre de problèmes, mais les résultats sont tels, le recul suffisamment important maintenant, que l’on peut dire qu’un grand pas a été fait vers ces maladies.

CONCLUSION

La magnothérapie, thérapie informationnelle, utilisée sur les différentes pathologies nous permet d’obtenir des résultats très améliorés par rapport aux techniques conventionnelles à condition de ne pas la considérer comme une physiothérapie, mais bien comme une nouvelle méthode de rééducation fonctionnelle pour laquelle le champ magnétique faible, pluridirectionnel, pulsé en basse fréquence apporte le langage de la communication.


« mains libres 1984 »
Henri-Jean WAGNER * Jean-François BERTHET **


RÉFÉRENCES ET BIBLIOGRAPHIE

– Travaux et Communications du Docteur Constantinescu (ex maître de recherches à l’institut de Physiothérapie et de Balnéothérapie de Bucarest).
– Piret et Beziers : “La coordination motrice” Masson.
– Jean Picat : “Psycho-Physiologie du système nerveux central” Ellipses.
– Boris J. Dolto : “Le corps entre les mains”.
– H.J. Wagner : “La Vie médical” oct, 79.
– Monsieur Yves Rocard.
– A. Rescol, A. Bes, B. Guiraud-Chaumeil : “La Sclérose en plaques” Masson.
* Vice-Président Redebima
** Kinésithérapeute attaché au Centre de Recherche Redebima, Paris



Publié dans infocemp

Partager cet article

Repost 0

Les champs électro-magnétiques pulsés thérapeutiques suite

Publié le par Deckard

études scientifiques, médicales sur les champs magnétiques pulsés, champs électromagnétiques pulsés, la stimulation magnétique. CMP, CEMP,TMS, RTMS thérapeutiques.

1999Treatment of migraine with pulsing electromagnetic fields: a double-blind, placebo-controlled study.

1998 A simple experiment to study electromagnetic field effects: protection induced by short-term exposures to 60 Hz magnetic fields.

1998  Transcranial AC pulsed applications of weak electromagnetic fields reduces freezing and falling in progressive supranuclear palsy: a case report

1998  Effects of electromagnetic fields in experimental fracture repair.

1998  A study of the effects of pulsed electromagnetic field therapy with respect to serological grouping in rheumatoid arthritis.

1998  Magnetic and electrical stimulation in the rehabilitative treatment of patients with organic lesions of the nervous system.

1998 The effect of repetitive magnetic stimulation on localized musculoskeletal pain.

1998  Magnetic therapy in treatment of patients with leg ulcers


1998  Treatment with AC pulsed electromagnetic fields normalizes the latency of the visual evoked response in a multiple sclerosis patient with optic atrophy.

1998  The effect of pulsed electromagnetic field on patients with endocrine ophthalmopathy.  

1997  Treatment with electromagnetic fields improves dual-task performance (talking while walking) in multiple sclerosis.

1997  Double-blind study of pulsing magnetic field effects on multiple sclerosis.


1997  Exposure to pulsed magnetic fields in the treatment of plantar ulcers in leprosy patients-a pilot, randomized, double-blind, controlled clinical trial.

1997  The effect of pulsed electromagnetic fields on instrumented posterolateral spinal fusion and device-related stress shielding.


1997  Response of pain to static magnetic fields in postpolio patients: a double-blind pilot study.

1997  Progressive cognitive improvement in multiple sclerosis from treatment with electromagnetic fields.

1997  Treatment with electromagnetic fields reverses the long-term clinical course of a patient with chronic progressive multiple sclerosis.

1996  Weak, but complex pulsed magnetic fields may reduce depression following traumatic brain injury.

1996  The treatment of hypoacusis in children by using a pulsed low-frequency electromagnetic field

1996  Treatment of spasticity with repetitive magnetic stimulation; a double-blind placebo-controlled study.

1995  The effects of non-thermal pulsed electromagnetic energy on wound healing of pressure ulcers in spinal cord-injured patients: a randomized, double-blind study.

1995 An initial physical mechanism in the treatment of neurologic disorders with externally applied pico Tesla magnetic fields

1995  The use of a pulsed magnetic field in the treatment of lupus erythematosus.

1994  Pulsed magnetotherapy in Czechoslovakia-a review.

1994  Electrochemical therapy of pelvic pain: effects of pulsed electromagnetic fields (PEMF) on tissue trauma.

1994  The effect of pulsed electromagnetic fields in the treatment of osteoarthritis of the knee and cervical spine. Report of randomized, double blind, placebo controlled trials.

1993  Possible therapeutic applications of pulsed magnetic fields

1993  Beneficial effects of electromagnetic fields.

1993  Use of pulsed electromagnetic fields in treatment of loosened cemented hip prostheses. A double-blind trial.

1993  Postoperative management with pulsed high frequency electromagnetic energy. A clinical study of 38 patients with rhinoseptoplasty.

1993  The effect of diapulse therapy on the healing of decubitus ulcer.

1992  Therapeutic effects of pulsed magnetic fields on joint diseases.

1992  A low-frequency alternating magnetic field and its combination with radon baths in juvenile rheumatoid arthritis.


1992  A portable pulsed electromagnetic field (PEMF) device to enhance healing of recalcitrant venous ulcers: a double-blind, placebo-controlled clinical trial.

1992  Low energy high frequency pulsed electromagnetic therapy for acute whiplash injuries. A double blind randomized controlled study.

1991  Long-term pulsed electromagnetic field (PEMF) results in congenital pseudarthrosis.

1991  Effects of low-energy electromagnetic fields (pulsed and DC) on membrane signal transduction processes in biological systems.

1991  Electrical stimulation of osteonecrosis of the femoral head.

1990  Effect of low frequency pulsing electromagnetic fields on skin ulcers of venous origin in humans: a double-blind study.

1990  A randomized double-blind prospective study of the efficacy of pulsed electromagnetic fields for interbody lumbar fusions.

1990  A double-blind trial of pulsed electromagnetic fields for delayed union of tibial fractures.

1990  The use of a low-frequency magnetic field in the combined therapy of chronic pancreatitis.

1990  Pulsed high frequency (27MHz) electromagnetic therapy for persistent neck pain. A double blind, placebo-controlled study of 20 patients.

1989  Effects of pulsed electromagnetic fields on Steinberg ratings of femoral head osteonecrosis.

1989   Fundamental and practical aspects of therapeutic uses of pulsed electromagnetic fields (PEMFs).

1989  Role of pulsed electromagnetic fields in recalcitrant non-unions.

1988  Electrical stimulation of human femoral intertrochanteric osteotomies. Double-blind study.

1984  Initial experiences in the treatment of psoriasis with pulsating magnetic fields

1984  Pulsed electromagnetic field therapy of persistent rotator cuff tendinitis. A double-blind controlled assessment.

1982  Treatment of therapeutically resistant non-unions with bone grafts and pulsing electromagnetic fields.

1981  Nonunion treatment with pulsed electromagnetic fields.
 
 







Publié dans infocemp

Partager cet article

Repost 0

L'ostéoporose et la stimulation électromagnétique pulsée.

Publié le par deckard

 

L'ostéoporose et

la stimulation électromagnétique pulsée.


Recherche clinique faite à l'Institut orthopédique Rizzoli de Bologne, Italie,par: T.W. Bilotta, A. Zati, A. Mignani, G. Mari, O. Davoli et E. Zucchini, et présenté à Orlando, Floride, en Juin 1992, lors du 1ier Congrès International sur l'Électricité et le Magnétisme en biologie et en médecine.

Cent femmes âgées entre 55 et 65 ans et présentant de l'ostéoporose ont participé à une recherche clinique qui s'est étendue sur une période de 2 ans.
(54 des femmes inscrites l'ont complété).

On a mesuré la densité osseuse de l'os spongieux du radius, aux 6 mois.

On a utilisé seul, puis en association, un champ électromagnétique et la calcitonine,  sachant que les champs électromagnétiques activent l'ostéogénèse
et que la calcitonine
inhibe l'ostéolyse.

Un champ électromagnétique pulsé a été utilisé 30 minutes par jour, 20 jours aux 6 mois.
La calcitonine 100 U.I. en vaporisation nasale, a été utilisé 1fois par jour, 60 jours aux 2 mois.

Le groupe de 100 femmes a été divisé en 4 sous-groupes:

1ier groupe: non-traité (groupe témoin).
2ième groupe: traité seulement avec un champ électromagnétique pulsé.
3ième groupe: traité seulement avec la calcitonine.
4ième groupe: traité avec la calcitonine et un champ électromagnétique pulsé.

Résultats de l'étude: Figure 1
1ier groupe: l'ostéolyse se poursuit, l'os se décalcifie de 3.03% par année, en moyenne.
2ième groupe: l'ostéolyse est ralentie, l'os se décalcifie de 1.44% par année, en moyenne.
3ième groupe: l'ostéolyse est arrêtée, l'os se recalcifie de 0.42% par année, en moyenne.
4ième groupe: l'ostéogénèse se fait, l'os se recalcifie de 2.3% par année, en moyenne.
 


 

Publié dans infocemp

Partager cet article

Repost 0

Bioelectromagnetic Research Library

Publié le par deckard

Publié dans infocemp

Partager cet article

Repost 0

Specific PEMF Applications

Publié le par deckard

Publié dans infocemp

Partager cet article

Repost 0

INTRODUCTION aux champs électromagnétiques

Publié le par deckard


Afin de mieux comprendre comment on en est venu à utiliser les stimulateurs électromagnétiques d’extra-basse fréquence à des fins thérapeutiques, il est nécessaire de rappeler quelques notions de physique qui permettront de les situer par rapport à l’ensemble du spectre électromagnétique qui nous entoure.


Les champs électromagnétiques (CEM) se divisent en deux grandes catégories, soit les CEM naturels et les CEM artificiels.
Les CEM naturels comprennent des CEM non ionisants et des CEM ionisants.

A) Les CEM non ionisants naturels comprennent les CEM terrestre, les éclairs et la lumière .

1- Les champs électromagnétiques terrestres se composent du champ géomagnétique de la terre dont l’intensité se situe à près de 0.5 Gauss (0.47 Gauss) avec une variation diurne de 0.1 Gauss et de champs électromagnétiques d’extra-basse fréquence (EBF) qui se situent entre 0 et 30 Hertz ou cycles/secondes, les ondes les plus nombreuses se situant entre 7 et 10 Hz.
2- Les éclairs produisent des champs électromagnétiques de quelques milliers de cycles/seconde dont les variations sont en relation avec la température.
3- La lumière comprend des champs électromagnétiques dans les trillions de cycles/seconde.

B) Les CEM ionisants naturels comprennent les rayons X naturels et les rayons cosmiques.

Les CEM artificiels sont ceux qui n’existent pas dans la nature et que l’homme a fabriqué. Ils comprennent aussi des CEM non ionisants et des CEM ionisants.

A) Les CEM non ionisants artificiels se subdivisent selon leur fréquence:

1- Les CEM d’extra-basse fréquence (EBF) se situent entre 0 et 1000 Hz.
On retrouve dans cette bande le courant électrique à 50 et 60 cycles/seconde.
2- Les CEM de très basse fréquence, entre 1000 Hz (1 kHz) et 500 000 Hz (500 kHz).
3- Les CEM de très haute fréquence, entre 500 000 (500 kHz) et 500 millions Hz (500 MHz). Ils incluent les ondes radio (AM, à ondes courtes, FM) et les ondes de la télévision.
4- Les CEM d’ultra-haute fréquence, les micro-ondes se situent entre 500 MHz et la lumière.

B) Les CEM ionisants artificiels comprennent les Rayons X et les isotopes radioactifs, utilisés à des fins diagnostiques et thérapeutiques.


Les champs électromagnétiques d’extra-basse fréquence

Les ondes d’extra-basse fréquence (EBF) se réfèrent aux fréquences inférieures à 1000 Hz. Comme toutes les ondes électromagnétiques, les ondes électromagnétiques d’extra-basse fréquence ont deux composantes, l’une électrique , l’autre magnétique.

1) La composante électrique (E field): La conductivité électrique des CEM d’EBF étant de 14 à 15 fois plus faible dans l’air que dans les tissus, leur effet biologique sera plus grand dans ces tissus et celui-ci est bien connu. Ce courant circule selon l’axe longitudinal du corps. En biologie humaine et animale, la limite établie par le code de sécurité pour un contact avec un courant électrique au niveau de la peau est de 5 mA (5 millième d’Ampère), 1 mA entraînant une perception de chatouillement, 6 mA un choc douloureux, 10 mA une contracture musculaire, 15 mA une tétanisation des muscles respiratoires et 210 mA une fibrillation ventriculaire. Exposé à un champ électrique de 20 kV et plus par mètre, sans contact direct avec la peau, un phénomène de piloérection survient.

Des courants de plus de 100 mA par mètre carré ne peuvent être induits habituellement que par l’application d’électrodes sur la peau. En médecine nous utilisons certains de ces courants à des fins thérapeutiques. Les TENS (Transcutaneous Electrical Nerve Stimulators) utilisent une grande variété de fréquence, de forme d’onde et de densité de courant. Ils sont utilisés pour diminuer les douleurs chroniques des tissus mous, bien que le mécanisme par lequel ils diminuent ces douleurs soit encore inconnu. Ils peuvent causer une irritation de la peau aux sites de positionnement des électrodes et perdent de leur efficacité avec le temps. Il n’existe aucune base scientifique pour leur utilisation à d’autres fins.

Des niveaux de plus de 1000mA (1A) par mètre peuvent produire des troubles respiratoire et cardiaque potentiellement fatals, les potentiels de membrane étant affectés à ce niveau.

En 1967, le docteur C. Norman Shealy, un neurochirurgien, a été le premier à rappporter que l’implantation d’électrodes au niveau de la colonne dorsale soulageait les douleurs chroniques chez certains patients.

En 1971 le docteur Zachary Frieddenberg de l’université de Pensylvanie rappporta le premier cas de guérison d’une fracture non consolidée par l’implantation d’électrodes au site de la fracture, utilisant un courant direct de 10 microA ( 10 millionnième d’ampères). Le docteur Robert O. Becker démontra par la suite qu’un courant de 0.1 microA était suffisant pour stimuler la guérison des fractures non consolidées.

2) La composante magnétique (B field) : Les champs magnétiques d’EBF ne produisent pas de charge de surface, ils pénètrent le corps sans atténuation significative, la perméabilité des tissus biologiques étant semblable à celle de l’air. Les champs magnétiques induisent un courant dans les tissus pénétrés. Celui ci circule à angle droit et de façon circulaire par rapport à l’axe longitudinal du corps (loi de Faraday). Ce courant induit est de nature athermique.

En biologie humaine, les courants naturels produits par les tissus comme le coeur et le cerveau, sont respectivement de 0.1 et 10 mA par mètre carré. Des courants de 10 à 100 mA par mètre carré induits par l’application de champs magnétiques d’EBF produisent des effets biologiques au niveau tissulaire et cellulaire. En 1982, les docteurs Andrew Basset et Arthur Pilla utilisent un appareil à CEM d’EBF pour stimuler de la guérison des fractures non consolidées.

Les champs électromagnétiques et la vie sur terre

Notre terre est un aimant, William Gilbert l’avait déjà compris vers 1600. On repère la direction du champ magnétique terrestre avec une boussole et son aiguille en indique la direction nord. Il y a très peu de temps encore, on ne connaissait pas très bien l’origine du magnétisme terrestre qui semble être créé par d’énorme déplacements de forces électriques à l’intérieur de la terre. Le magma en fusion est en perpétuel mouvement créant un champ magnétique bipolaire qui diminue des pôles vers l’équateur.

L’intensité du champ magnétique terrestre s'élève à 0.47 Gauss et oscille en rythme quotidien et annuel. L’énergie solaire se fait sentir au niveau de la terre et pertube ce champ magnétique. La structure complexe des champs magnétiques qui entourent notre terre s’appelle magnétosphère et résulte de l’interaction entre le champ magnétique terrestre et le vent solaire qui varie avec son activité. Cette magnétosphère est comprimée du coté de la terre faisant face au soleil où on retrouve la ceinture de Van Allen, elle est allongée à l’opposée, c’est la queue magnétique qui s'étend loin dans l’espace et s’amincit au niveau des pôles. Elle protège la terre des radiations solaires ionisantes. Et pour ajouter à la complexité du système, la rotation de la terre crée une variation diurne du champ magnétique terrestre de 20%, soit 0.1 Gauss.

Les scientifiques nous expliquent que les pôles magnétiques terrestres se sont inversés à plusieurs reprises dans le passé, ce qui aurait entraîné des changements biologiques dramatiques et l’extinction de plusieurs espèces animales. Ces changements ont été mis en évidence par l’observation des sédiments fossilisés où on remarqua diverses orientations des micro organismes, survenus lors des renversements des pôles. On a pu identifier cinq grandes périodes géologiques: la Cambrienne, la Dévonienne, la Permienne, la Triasique et la Crétacée qui a vu disparaître les dinosaures.

Depuis l’exploration spatiale on a découvert que l’environnement dans lequel nous vivons renferme d’immenses forces invisibles, électromagnétiques, qui affectent tous les êtres vivants. Ces forces électromagnétiques ont joué un rôle prépondérant dans l’origine et l’évolution de la vie sur terre et règlent encore notre vie quotidienne. Mais nous sommes scientifiquement mal renseignés quant à l’effet de ces champs sur l’homme et quant aux troubles auxquels l’organisme humain est soumis si ces champs sont affaiblis ou modifiés par certains facteurs de l’environnement moderne.

 L’homme n’est pas le seul à subir les effets des tempêtes solaires, les perturbations électromagnétiques qu’elles entraînent sont parfois tellement importantes qu’elles causent le bris d’installations électriques en créant une surcharge dans le réseau de distribution. Elles créent aussi des perturbations des signaux de radio et de télévision.

Les aurores boréales sont le reflet de cette activité solaire. Les particules à haute énergie des vents solaires pénètrent l’enveloppe de protection à ses points vulnérables au niveau des pôles et descendent dans les couches supérieures de l’atmosphère où ils réagissent avec les molécules de gaz pour produire de la lumière.

Depuis les années 1930, on explore de manière plus intensive l’effet des champs électromagnétiques sur l’organisme humain et animal. On s’intéresse surtout aux champs de très forte intensité. C'est encore un domaine marginal de la recherche médicale. La grande majorité des scientifiques nient encore les dangers de même que les bienfaits des champs électromagnétiques.

En 1970, les expériences de Brown indiquent clairement que les êtres vivants ont la capacité de sentir la variation diurne minime de 0.1 Gauss (20%) du champ magnétique terrestre et de s’en servir pour régir leurs cycles biologiques. Le docteur Robin Baker de l’université de Manchester en Angleterre, a localisé l’organe magnétique de l’homme dans la partie postérieure du sinus ethmoïdal, juste en avant de la glande pinéale qui est située au centre de la tête. La glande pinéale est la glande maîtresse de l’organisme humain. Elle secrète une multitude de substances chimiques qui régularisent la fonction de toutes les glandes, incluant l’hypophyse, de même que plusieurs neurohormones: la mélatonine, la sérotonine et la dopamine qui régularisent le fonctionnement cérébral. Elle est un vestige du troisième oeil localisé sur le dessus de la tête de plusieurs vertébrés primitifs, qui leur servait à mesurer l’intensité de la lumière ambiante pour modifier leurs couleurs afin de mieux se confondre avec le milieu ambiant.

Sensible à la variation quotidienne du champ magnétique terrestre, la glande pinéale module sa sécrétion de mélatonine présidant à l’état de veille et de sommeil, elle est de ce fait une horloge biologique. L’homme, comme les bactéries, les insectes, les poissons, les amphibiens et les autres mammifères, est sous l’influence du champ magnétique terrestre et ce mécanisme origine très tôt dans l’évolution des êtres vivants.

En médecine, on commence à accorder beaucoup plus d’importance au dérèglement du biocycle. Un dérèglement soutenu provoque le syndrome de stress chronique qui conduit à la production de plusieurs problèmes de santé en relation avec le déclin de la compétence du système immunitaire.

En psychiatrie, on croit de plus en plus qu’il existe un lien entre une sécrétion anormale de neurohormones par la glande pinéale et les troubles du comportement. On rapporte d’ailleurs une augmentation des problèmes de comportement et des psychoses lors des tempêtes solaires. Le docteur Howard Friedman, chef du département de psychiatrie de l’hôpital VA à Syracuse USA, a fait une étude rétrospective et a constaté une relation significative entre les admissions des schizophrènes et des déments maniacodépressifs lors d’orages magnétiques solaires, il a conclu que les patients ayant une maladie mentale sévère étaient plus sensibles aux variations du champ magnétique terrestre et présentaient lors d'une perturbation de ce champ, une exacerbation de leur trouble de comportement.

Récemment, on a démontré que le temps d’administration de la chimiothérapie avait son importance, l’administration au bon moment du biocycle du patient procurant une meilleure réponse avec moins d’effets secondaires.

Les médecins ont longtemps adopté une attitude réservée vis-à-vis du traitement par champs électromagnétiques en raison du mesmérisme. Messmer, théologien et médecin allemand au 18e siècle, fit beaucoup parler de lui à Vienne et à Paris en raison de guérisons miraculeuses. Le magnétisme appliqué au domaine médical fut alors frappé de discrédit. Médecine officielle au japon, ce n’est que récemment qu’ont été publiés des travaux, en particulier aux USA, en Allemagne et en Europe de l'est, démontrant qu'à l’aide d'une bobine inductrice, on peut produire  un champ magnétique permettant d’obtenir des résultats thérapeutiques durables.






Publié dans infocemp

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>